Nos rendez-vous manques

Auteur : Elsa Carat
Pages : 283
Date de sortie : 2018
Éditeur : Dédiées
Thèmes :  Amour de vacances, Divorce, Rendez-vous manqués

RESUME

Laëtitia a tout réussi : sa carrière, sa fille, son divorce. Conseillère en gestion du stress et véritable control freak, elle voue une passion aux agendas et se satisfait de l’existence bien rangée qu’elle mène.

Mais le recrutement d’un nouveau collègue vient bouleverser son monde. Combien de (mal)chances avait-elle de tomber sur Maxime, son ancien amour de vacances, celui qui a brisé son cœur quinze ans plus tôt après l’avoir lâchement abandonnée sur le quai d’une gare ?

Une seule chance…

Et si c’était celle d’un nouveau départ ? Celle d’un nouvel amour ?

BILAN

Roman feel-good qui donne une approche différente des histoires d’amour. Hommage à toutes ces histoires impossibles, de mauvais timings. Hommage à toutes ces femmes célibataires qui se battent pour elle afin d’avoir une vie simple et rangée. Un livre sans prétention qui se laisse lire. Ce livre pigmenté de quelques traits d’humour, rend beaucoup plus agréable la lecture.

MON AVIS

C’est l’histoire de Laeticia mère d’une ado de 13 ans et fraîchement séparée après avoir découvert l’infidélité de son ex-mari. C’est une femme qui réussit dans sa vie professionnelle, elle travaille en tant que coaching en gestion de stress. Pour ne pas perdre le contrôle de sa vie de femme, elle s’est transformée en presque quarantenaire frustrée et psychorigide. Elle ne vit qu’a travers ses agendas. Tout y est planifié, même ses dernières parties de jambes en l’air. Sa vie se trouve alors chamboulée lorsqu’elle aperçoit Maxime son amour de vacances d’il y a 15 ans. Elle ne l’avait plus jamais revu jusqu’à ce jour où elle l’a trouvé dans le bureau de Jessie son associé.

J’ai beaucoup aimé l’écriture d’Elsa Carat, un style très adulte sans fioriture et posé comme son personnage. Cela fait du bien aussi de lire des histoires d’amour entre personnes ayant plus de la vingtaine. Après tout, il n’y a pas d’âge pour retomber amoureux. J’ai apprécié le fait que l’auteur raconte qu’à n’importe quel âge lorsqu’il s’agit d’amour, de séduction, on redevient un peu comme une adolescente, le cœur tambourinant, les mains moites, souriant tout le temps sans vraiment savoir pourquoi, rougissant…

Je n’ai commencé à rentrer dans le livre qu’à la page 50, où son amour de vacances d’il y a 15 ans débarque dans les locaux en tant que nouvel employé. À partir de ce moment-là, on lit le roman avec cette impression qu’il aurait été bien d’avoir plus de pages, de profondeur à l’histoire. Lorsque qu’on termine le livre, on est content de l’avoir lu, mais c’est vrai qu’il se lit bien trop vite.

Deux extraits que j’ai beaucoup apprécié, un pour la beauté des mots et l’autre pour la dérision : 

« J’ai la désagréable sensation que l’histoire se répète…. Nous sommes encore les mêmes personnes. Deux êtres qui se sont rapproché le temps d’une parenthèse enchantée, mais qui vont se faire rattraper par les aléas de la vie »

« Pourquoi est-ce que les hommes se prennent pour les rois du monde après avoir couché avec une femme ? Concrètement il n’a fait que s’allonger sur moi et entrer un fil dans le chas d’une aiguille ! C’est à la portée de n’importe quelle grand-mère !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s