Jeux Insolents

jeauxinsolentsAuteur : Emma M.Green
P
ages : 516

Date de sortie : 2016
Éditeur : Editions Addictives
Thèmes :  Romance, Obsession, Douleur, Culpabilité

RESUME

Définition de Tristan Quinn : nom masculin évoquant l’arrogance et le sex-appeal poussés à l’extrême. Synonymes : ex-petit copain, mais surtout roi des emmerdeurs.

« À 15 ans, il était mon pire ennemi. À 18 ans, mon premier amour. À 25 ans, je le retrouve, par le plus triste hasard de la vie… Sauf qu’il est redevenu tout ce que je déteste. Que je dois à nouveau cohabiter avec lui. Que les drames nous poursuivent et qu’aucun de nous ne s’en est jamais remis. »

Liv Sawyer et Tristan Quinn se déchirent autant qu’ils s’attirent, et ça fait dix ans que ça dure ! Le fantôme d’Harry, le petit frère mystérieusement disparu des années plus tôt, plane encore sur leur histoire impossible. Alors que Tristan est hanté par ce cauchemar, Liv a tout à prouver en revenant s’installer en Floride pour reprendre l’agence immobilière familiale. Leur amour est interdit, maudit, voué à l’échec…

Mais c’était sans compter sur ce fameux contrat qui les lie désormais : pour honorer les dernières volontés de Craig, le père de Liv, ils doivent vivre 365 jours sous le même toit. La passion renaît, les cœurs s’ouvrent à nouveau, plus rien ne saurait interdire leur passion. Et pourtant, le destin n’a pas dit son dernier mot…

BILAN

C’est avec beaucoup de regrets que je me sépare de ce livre. Regrets non pas de lecture, mais regrets de devoir quitter Liv et Tristan. Ce sont des personnages que j’ai beaucoup affectionné et je suis obligée de les laisser malgré moi.

MON AVIS

Après avoir été déchirée à la fin du premier tome d’Emma Green « Jeux Interdits » c‘est avec beaucoup d’appréhension que j’ai commencé ce deuxième tome. Je me suis demandée comment elle allait pouvoir encore me surprendre après avoir mis la barre aussi haute suite à ce premier tome.

Même si j’ai tout de même eu un gros coup de cœur pour ce premier opus parce que celui-ci marque les débuts, cette suite ne m’a pas laissée de marbre et j’ai aujourd’hui le déplaisir de quitter mes deux protagonistes Tristan et Liv. Je mettais beaucoup attachée à eux et c’est avec nostalgie que je ferme cette fin belle et heureuse.

Et pourtant, cette histoire avait mal commencé.

*** Spoiler si vous n’avez pas lu le premier ****

Nous retrouvons en ce début de roman, la Floride, Key West, le lieu de tous les interdits et de toutes les souffrances de la Famille Quinn / Sawyer.

Nous apprenons en ce début de roman que le petit Harry est toujours porté disparu. Nous découvrons également avec beaucoup de tristesse le décès de Craig, le père de Liv qui a succombé des suites d’un cancer.

Craig avait souhaité être enterré à Key West. C’est de retour en ce lieu que nous retrouvons Liv, 6 ans après, épaulée par sa grand-mère lors de l’enterrement de son père. Liv décide alors de rester en Floride pour reprendre le flambeau de l’entreprise immobilière de son père. La perte de son pilier paternel va beaucoup affecter Liv. Même si elle était au courant de la maladie de son père et de cette fin inévitable, on la voit perdue et à la recherche de repères.

Liv pensait ne pas recroiser Tristan, le jeune homme qui lui a fait tant de peine, mais qu’elle a aimé de tout son être. C’était cependant sans compter le testament de Craig qui demande à Liv et Tristan de vivre tous les deux sous le même toit pendant 365 jours.

Ce n’est plus les deux adolescents que l’on retrouve 6 ans après, mais deux adultes qui ont profondément changé.

Liv est beaucoup plus adulte, réfléchie. Elle gère son équipe immobilière avec beaucoup de poigne et de douceur. Elle travaille dur pour réussir tout comme son père. Même si du côté sentimental rien ne va, Emma Green a su montrer une réelle évolution de Liv. J’ai beaucoup plus apprécié ce personnage dans ce deuxième opus.

Quant à Tristan malgré sa douleur profonde et lancinante, j’ai trouvé qu’il restait le même. Il nous montre qu’il est toujours insolent, joueur et extrêmement beau. Il s’est beaucoup renfermé sur lui-même depuis le tragique événement, mais cette façade qu’il veut se donner cache seulement le même Tristan qu’auparavant. Lorsqu’il s’agit de Liv, Tristan avance un pas et recule de quatre.

Entre ces deux-là, rien ne va être facile. On retrouve les mêmes joutes verbales du premier livre, mais en beaucoup plus tranchantes.

L’amour que se porte les deux protagonistes ne m’a pas laissé indifférente et je me rend compte qu’il n’était pas si interdit, maudit que ça. Ils sont leur propre fauteur de trouble dans leur « couple ». Ils s’interdisent de s’aimer pour une excuse fantôme. Ces barrières invisibles tout au long du roman les détruit et créer leur propre malheur. Celui-ci causé par leur caractères insupportables.

Pour Tristan, leur relation ne peut exister, car elle est maudite, alors, il la repousse comme il peut loin de lui et de sa souffrance. Emma Green a su décrire avec beaucoup d’intensité la souffrance de Tristan, mais aussi l’amour fou qu’il porte à Liv. Quant à elle, face à un Tristan au comportement passant du chaud au froid, elle essaie tant bien que mal d’avancer et de cohabiter avec ce « sauvage ». 

J’en ai quand même voulu à Liv de pardonner à Tristan pour tout ce qu’il lui a fait surtout son absence à la fin du livre. Je me suis vu espérer une fin heureuse à Liv même si ce n’était pas auprès de Tristan.  

Encore une fois, je me suis laissée bercer par les histoires d’Emma Green et je la remercie de me transporter à chaque fois. 

« Nous ne sommes jamais aussi mal protégés contre la souffrance que lorsque nous aimons » Freud

 

Lien vers le roman : ⬇️

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s