La fille d’avant

DLS00015-2Auteur : JP Delaney
P
ages : 320

Date de sortie : 2018 (édition récente)
Éditeur : Livre de poche
Thèmes :  Thriller psychologique, Manipulation, Architecture, Malsain

RESUME

Lorsqu’elle découvre le One Folgate Street, Jane est conquise par cette maison ultramoderne, minimaliste, parfaite pour tourner la page après le drame éprouvant qu’elle vient  de vivre. Mais, pour la louer, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Notamment répondre régulièrement à des questionnaires intrusifs. Jane apprend bientôt qu’Emma, la locataire qui l’a précédée, lui ressemble étrangement et a connu une fin tragique. Irrémédiablement, Jane s’engage sur la même voie, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes… et ressent la même terreur que la fille d’avant.

BILAN

Livre malsain, glauque, dérangeant. Un bon thriller qui vous retournera l’esprit. Si ce n’est pas toi qui prend possession des lieux, c’est le lieu qui prendra possession de toi.

MON AVIS

J’ai découvert ce roman grâce à ma meilleure amie qui me l’a prêté après l’avoir lu. Je l’ai dévoré en une journée. C’est un livre qui se lit très facilement. Et pourtant, je ne vous raconte pas le mal de tête que j’ai eu en lisant le dernier chapitre.

Le lecteur se rend compte au fur et à mesure du livre que celui-ci est malsain et pourtant l’addiction est telle qu’on ne peut pas le lâcher. Tous les personnages sans exception sont tous complètement un peu psychopathe.

J’ai eu un peu de difficulté avec le début du livre, j’avais du mal me plonger dans l’histoire. Vers le milieu, même un peu avant, je suis tombée dedans sans pouvoir en décrocher.

Mon cerveau a été en compote à force d’être baladé dans tous les sens. C’est un livre psychologique selon moi et c’est pour cela qu’il est très facile de se prendre la tête.

À la mi-route je pensais avoir tout compris et en fait non, des révélations sur révélations m’indique que j’ai été manipulée par l’auteur. Cette histoire est liée à de la perversion, de la mythomanie, de la folie.

L’entièreté de l’histoire est très aseptisée autant que la maison, lieu principal de l’intrigue. On se croirait dans une salle d’opération. Pour habiter cette maison, il faut répondre à une série de questions toutes aussi troublantes les unes que les autres. Quand on voit une maison aussi contrôlée par l’informatique et quand on voit tout ce qu’elle peut faire, moi ça me ferait peur en tout cas.

J’ai adoré ce thriller psychologique.

Cependant, je n’ai pas compris vraiment la fin et certaines révélations notamment celle de Jane. Par conséquent, j’ai terminé le livre avec des questions en suspens.

Autre point « négatif » pour moi, ce sont les chapitres cours. L’alternance entre Emma et Jane m’a perdue à certains moments du roman.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s