VERTIG

DLS00282_IG

Auteur : Laureline Eliot
Format: Ebook
Date de sortie : 2019
Éditeur : Plateforme Fyctia
Thèmes :  Romance, Escort, Passion, Blessures, Peur

RESUME

Pour Ava, la gentillesse est une faiblesse. Déterminée et inflexible, elle ne vit que pour VertiG, l’entreprise qu’elle a fondée et qui fournit à ses clientes des accompagnateurs masculins. Dévouée corps et âme à son agence, Ava ne cherche pas à se faire d’amis et l’amour est un sentiment qu’elle a banni de son existence. Olivier est son opposé. Chaleureux et sociable, il est très attaché à ses proches et à sa famille, mais malgré leur soutien, il traverses une période de crise personnelle et professionnelle. En attendant de trouver sa véritable voie, il accepte un emploi chez VertiG. Au contact l’un de l’autre, Ava et Olivier vont découvrir qu’ils possèdent tous deux failles qui les fragilisent. Et les rapprochent. Réussiront-ils, ensemble, à les combler ? 

BILAN

Romance toute mignonne qui a fait battre mon cœur et m’a fait retrouver les émois des premières rencontres, du premier amour. C’est une romance vraie avec de beaux moments d’amour, d’émotions, de lâcher prise. C’est difficile de ne pas tomber sous le charme de la plume de Laureline Eliot.

img15

MON AVIS

Vertig, c’est le premier livre que j’ai pu découvrir via le partenariat avec Fyctia. Ce qui m’a plu tout de suite, c’est le résumé. L’affiche ne me donnait pas trop d’indices sur le contenu. L’histoire m’a paru originale. Le thème où une femme gère une sorte d’agence d’accompagnement « Escort« , mais pas que. Cela change un peu les rôles, où on a l’habitude que ce soit l’homme qui soit à la tête de ce type d’établissement.

Le personnage principal, c’est Ava, Mint pour certains. Ava est une femme forte, ou plutôt une femme qui cache sa personnalité et ses blessures derrière une armure froide et impassible. Au début du livre, je ne pouvais pas l’encadrer, mais vraiment pas. Heureusement pour moi, j’ai continué l’histoire. Petit à petit, j’ai appris à la connaître et ai beaucoup aimé le personnage qui se cache derrière cette façade antipathique. Ava est une femme belle de l’intérieur. Elle n’aime pas l’injustice et prend soin des autres tout en faisant croire qu’elle s’en fiche. Son cœur est bien présent et il bat, il faut juste s’armer de patience pour le voir battre.

Et justement, c’est là qu’Oliver entre en scène. Je vous le dis tout de suite, Oliver est le book boyfriend que toutes les femmes rêvent d’avoir. D’ailleurs, s’il existait en vrai, il me le faudrait. Il a toutes les qualités que j’aime chez un homme. Voilà pour la petite parenthèse de mon amour pour Oliver. 

Qui est-il ? C’est un homme un peu perdu qui cherche à trouver sa voie après la mort de son père et son retour de l’étranger. Dès sa première rencontre avec Ava, il est tout de suite épris d’elle et se donne l’objectif de travailler pour elle pour s’en rapprocher. Oliver est un passionné de jardinage et des fleurs. Il est capable avec quelques mots et un sourire à se faire tout de suite des amis. C’est ce qu’on peut appeler « un gentil ».

Il va devoir s’armer de beaucoup de patience et de courage pour atteindre Ava. Il va devoir aller pas à pas vers Ava sans la brusquer pour qu’il devienne indispensable à sa vie. Elle ne pourra plus alors se passer d’Oliver. Cette étape à été écrite et amenée avec beaucoup de douceur et de fluidité. Les joutes verbales des deux protagonistes donnant du piment à l’histoire. 

Ce que le lecteur remarque dès les premiers chapitres c’est qu’Ava est très dure envers elle-même. Elle n’est pas capable de surmonter son passé et de s’accepter telle qu’elle est. Elle a peur. Peur de souffrir, peur du passé, peur de sa mère, peur de prendre du poids, peur de l’amour. On peut dire que depuis son plus jeune âge, elle a été maltraitée psychologiquement. C’est très difficile de reconstruire quelque chose de sain pour elle. 

Oliver a également des problèmes à gérer, mais il a la capacité de ne pas réellement avoir peur d’eux et son humeur reste quasi tout le temps jovial. La communication pour lui, passe d’abord par le rire. D’ailleurs à chaque fois qu’Oliver entre en scène, il réussi à me donner le sourire. 

Les chapitres alternent entre les deux personnages principaux. Ils ne sont ni trop courts ni trop longs. La lecture est fluide, douce et agréable. Je pensais que ce roman aurait plus de scènes érotiques et jouerai plus là-dessus. Je suis contente que ce ne fût pas le cas. Ces scènes étaient osées et dosées, sans trop en faire. Je commence à fatiguer des livres où dans tous les chapitres, voire plusieurs fois par chapitre, il y a des scènes de sexe. En plus d’avoir une vraie histoire d’amour, ce livre propose aussi une histoire d’émotions, de tristesse, car dès qu’on s’attache à quelqu’un il y a le risque que l’on souffre. L’amour est un sentiment qui apporte de la joie, du réconfort, mais aussi de la souffrance. 

En tout cas, c’est une histoire que je recommande vraiment. C’est un livre qui fait du bien au moral. Il m’a fait vibrer et retomber amoureuse. Merci Laurine Eliot pour cette belle histoire et merci Fyctia de m’avoir permise de la découvrir. Maintenant, c’est avec regret que je tourne la dernière page et laisse Ava et Oliver à leur vie. 

 

2019-2020

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s