DESTINATION COSTA RICA

Nous avons longuement hésité entre deux destinations. La Corée du Sud et le Costa Rica. Autrement dit, deux destinations diamétralement opposées.

Nous sommes amoureux des voyages, de la photographie et des animaux. Le Costa Rica était fait pour nous. Avant d’y aller, lorsqu’on parlait de Costa Rica, on imaginait forêt, Amazonie, tropical, nature, tranquillité. Tout d’abord, ce qu’il faut savoir c’est que le nombre d’espèces peuplant la Terre en 2018 était d’environ 1 700 000 espèces. Actuellement, il est préoccupant de constater que les activités humaines ont réduit la biodiversité à l’échelle mondiale, les populations animales et végétales ont été perdues. Plus de 6 000 espèces sont en danger d’extinction. Le Costa Rica essaie tant qu’il peut de protéger sa biodiversité à travers les parcs nationaux, les réserves et les aires protégées. C’est aussi cet aspect qui nous a aidé à valider notre voyage.

Nous avons aussi décidé de ne réserver aucun hôtel et de réserver à la dernière minute une fois qu’on avait arrêté notre choix sur une destination. Le but, la liberté.

Après avoir fait ce voyage voici ce que l’on peut en dire.

Notre itinéraire / 2 semaines : 

costa-rica-map-0 (1)

Etapes :

  • Monteverde
  • Manuel Antonio
  • Corcovoda
  • Manuel Antonio
  • San José

ETAPE 1 : MONTEVERDE

DLS00730-Luminar

Notre première étape était le Monteverde. On part de San José pour le Monterverde après avoir récupéré notre 4×4 Daihatsu Terios. La voiture de touriste que l’on voit partout. Nous sommes passés par Toyota Rental Car pour la réservation de notre voiture. Nous n’avons eu aucun soucis. Sur place nous avons loué un GPS avec wifi illimité non inclus dans la voiture pour 10$/ jour. Honnêtement il nous a bien sauvé car les panneaux, il n’y en a pas tant que ça et c’est facile de se perdre dans les montagnes.

Notre hébergement : Selina Hôtel

L’hôtel était fort sympathique. Il y a une terrasse avec des jacuzzis et des chaises. Le jardin est beau et verdoyant. Les toilettes et douches sont collectives. La décoration du restaurant fait très ethnique. La musique d’ambiance géniale. C’est plus un hôtel de jeunes à mon avis que pour la famille avec des enfants. Le soir, il y a la possibilité de s’attrouper autour d’un feu. La chambre est fonctionnelle et le lit moelleux. La carte est diversifiée et il y a de quoi trouver son bonheur dans les plats et les boissons.

 

A VOIR / A FAIRE

DLS00708-Luminar

  • Le parc Monterverde

    • Infos : Pour qu’il n’y ai pas trop de monde à l’intérieur du parc, il y a une régularisation des entrées par rapport aux nombres de visiteurs dans le parc. Il faut s’inscrire sur une liste à l’accueil et attendre qu’on appelle le numéro. Nous avons attendu 1h sous un beau soleil. Dans le parc en lui même il n’y pas beaucoup de monde. Par conséquent on marche tranquillement et silencieusement. Sans guide on ne voit pas beaucoup d’animaux. Il y en a pour à peu près 2h à 3h de marche. Ne pas hésiter de faire un tour dans l’abri à colibri qui est gratuit. C’est très sympathique de voir ses oiseaux si minuscules et rapides.
  • Excursion nocturne

    • Infos : Tour de nuit avec notre guide Donald. Super guide drôle et passionné. On a eu de la chance de voir une mygale, un serpent vert, un scorpion phosphorescent, grenouilles, toucan, papillons. Il faut compter 2h de marche. C’est accessible à ceux qui ne font pas du tout de sport comme moi. Il n’y a pas le droit au flash et c’est le guide qui prend les photos.
  • Parc d’aventure en plein air avec tyrolienne

    • Infos : Gros coup de cœur pour cette activité sportive. Je dis sportive, car le rythme entre chaque zipline est soutenu et donc nous n’avons pas eu beaucoup le temps de nous reposer. En option, c’est-à-dire que c’est n’est pas obligatoire de le faire même si c’est inclus dans le prix, un Superman de 1,6 km de câble et un Tarzan (saut dans le vide) super sécurisé.

NOTRE AVIS :

IMG_20200303_115225

Nous avons beaucoup apprécié le Monteverde. Le parc nous a beaucoup fait pensé à un décor pour le film Tarzan. Une forêt sauvage, brumeuse avec un jeu de lumière incroyable. Nous avons beaucoup apprécié la fraîcheur du Monterverde. C’est l’un des endroits les plus froid et tempéré du pays. Nos corps ont apprécié les 21° de Mars. On aurait aimé resté plus longtemps que 3 nuits et deux jours. 

IMG_20200303_104258


ETAPE 2 : MANUEL ANTONIO

DLS01598

Notre hébergement : Sí Como No Resort & Wildlife Refuge

Hôtel coup de cœur de ce voyage.

La devanture ne paie pas de mine et puis on arrive à l’accueil et on en prend plein la vue. Une avancée en forme de bateau donne aux clients un panorama splendide. Grâce à Hotel.com, on a été surclassé. On se retrouve donc avec une grande chambre avec balcon. Le personnel est adorable et aux petits soins. Nous avons accès aussi à une piscine. Nous ne sommes pas seuls, un iguane sur le mur de la piscine est tranquillement posé et des petits lézards naviguent entre les bains de soleils.

A VOIR / A FAIRE

DLS01573

  • Le parc Manuel Antonio

    • Infos : Je ne sais pas si je vous le conseille ou pas. on est parti pour le parc à 07h du matin. Pour garer la voiture c’est un bordel monstre. Je crois qu’on a pas compris le principe du parking. Des personnes nous font signe de nous garer. On doit ensuite payer à la personne du parking l’entrée du parc et du guide. Attention l’entrée du parc est un peu à la tête du client.  Du coup, après avoir marchander on à payé pour deux 50 colones avec sécurité voiture et parc avec guide. La balade est sympathique entre forêt et plage, mais beaucoup trop de monde. Les touristes parlent fort, marchent n’importe où et ne respectent pas le silence et la nature. Il ne faut pas oublier que c’est un parc soit disant préservé pour les animaux et non pas un zoo. Nous avons quand même eu la chance de voir des singes, serpents, iguanes, toucans, paresseux, grenouilles, lézards, crabes, oiseaux en tout genre.
  • Restaurant  » Falafel Bar « 

    • Pourquoi on a aimé ?  On avait repéré le falafel bar la veille lorsque nous sommes arrivés. C’est un restaurant qui ne paie pas de mine avec une décoration simIMG_20200306_133241ple. Le service c’est comme un fast-food. On commande, on s’assoit, on attend que ce soit prêt. De l’eau fraîche aromatisée est à dispo gratuitement. Les ingrédients types salades, tomates, concombre etc… sont à en libre service pour garnir soit même son assiette. J’ai adoré mon pain avec les falafels. C’était bon, frais. Je vous conseille d’aller y faire un tour.
  • Restaurant  » Emilio’s Café « 

    • Pourquoi on a aimé ?  La première chose que l’on voit en entrant, du moins pour ma part c’est la vitrine remplies de gâteaux type cheesecake, gâteaux aux chocolats, brownies. Tous les goûts sont représentés pour satisfaire vos papilles. Il faut savoir que si vous souhaitez un dessert après votre repas, il faut obligatoirement aller le choisir en vitrine. Il n’y a pas de carte.
    • IMG_20200306_191556Le menu du restaurant propose un vaste choix de poissons sous toutes ses formes et quelques plats de viandes. Beaucoup plus rares mais tout aussi bons. Les cocktails et bières sont délicieux. Le restaurant est ouvert sur un panorama entre mer et ville. Le soir, les ventilateurs tournent à plein régime pour tenter de rafraîchir les clients car oui, il fait tout le temps chaud. Pour finir, de temps en temps le restaurant propose des concerts de jazz. Nous avons été chanceux d’arriver le soir d’un concert et c’était très plaisant de manger avec une musique de fond en live.

NOTRE AVIS :

DLS01543

Cette étape n’était pas prévu dans notre parcours. Nous l’avons choisi car il y avait trop de route pour aller jusqu’au Corcovado. La tombée de la nuit arrive très vite et notre hôtel au Corcovado fermait le check in très tôt. Nous avons décidé d’ajouter une étape à mi-route.

Honnêtement, ce qu’on a le plus aimé à Manuel Antonio c’est le côté chill et relax à l’hôtel et la diversité des restaurants. Sinon, je trouve qu’il y a trop de touristes surtout dans le parc. Après l’avantage d’être dans une ville plus touristique c’est que c’est plus animé. 

IMG_20200306_113654_524

 


ETAPE 3 : CORCOVADO  (NOTRE COUP DE CŒUR)

DLS03414

Notre hébergement : La Leona Eco Lodge

 

Je vous le dit tout de suite il faut en baver pour voir les plus beaux paysages du monde.  La Leona Lodge, n’est pas facile d’accès. Ce sont des bungalows nichés dans la forêt tropicale donnant sur l’océan pacifique. Rien que ça, ça fait rêver. Le lodge est très respectueux de l’environnement et il n’y a pas d’électricité. Le soir, c’est à la bougie qu’on s’éclaire. Ce qui rend rustique mais romantique l’endroit. Pour y arriver, nous avons dû endurer en voiture 41km à 20km/h sur une route plus que caillouteuse et traverser plusieurs guets. Ensuite, nous avons dû laisser la voiture à 3.9Km du Lodge et de marcher ces presque 4km sous 37° sans vent sur la plage. Nos bagages étaient déposés par une personne avec son cheval et sa calèche du parking au lodge. Arrivé sur place, un cocktail nous attend. Nous avions l’impression de ressembler à des éponges, en plus d’être rouge. Une fois posé, nous nous sommes réellement rendus compte de l’endroit. Je pense n’avoir jamais rien vu d’aussi beau. Nous avons vite oublié la marche et la chaleur étouffante. Notre tente était cosy et on avait une petite terrasse en bois. Nous avions une salle de bain privée derrière la tente. La douche nous procurait que de l’eau froide, mais nous n’avions besoin rien d’autre pour se rafraîchir.

A VOIR / A FAIRE

IMG_20200308_174026

  • Le parc du Corcovado

    • Infos : Nous avons pris un guide et je le conseille fortement. Je crois même qu’il n’est pas permis d’y aller sans guide. Départ de notre balade à 8h pour 5h de marche. A 8h, il fait déjà très chaud. La marche est pourtant agréable. Si vous ne faites pas de sport, c’est tout à fait accessible. C’est quasi tout le temps plat. On a la chance de voir beaucoup de Aras. On a pu voir aussi une famille de Spider Monkey, un fourmilier, un serpent, des oiseaux en tout genre, une loutre noire, des iguanes, des lézards… Lors de cette balade, il est important de bien prendre conscience que nous sommes sur leurs territoires et que nous sommes dans l’obligation de respecter leur habitat. Parfois, nous avions même l’impression d’être ceux qu’on était venu voir et non l’inverse.
  • Profitez du calme et de la sérénité

    • Se réveiller sous le chant des aras volant par couple au-dessus de nous. La mer nous berçant dans le hamac. Se balader sur la plage. Ne rien faire que de profiter du bruit de la nature et se recentrer sur soi. Dans un monde où tout n’est que rapidité, stress, pollution, non-civisme, ça fait un grand bien fou de respirer et d’expirer. Nous étions un peu coincés au bout du monde sans trop d’activités à faire. Un peu comme en confinement mais avec le droit d’être dehors et de profiter de lieux exotiques.
  • Regarder le coucher de soleil sur la plage

    • Toutes les personnes présentes se rassemblaient sur la plage et profitait du moment pour contempler une telle splendeur. On entend plus un mot hormis le chant de la forêt accompagnant le soleil lors de sa descente.

NOTRE AVIS :

IMG_20200308_171848

Le Corcovado a été notre coup de cœur du voyage. C’est typiquement ce qu’on recherchait lors de notre voyage, c’est-à-dire de la préservation, du calme, de la beauté, des animaux libres, du temps pour se vider l’esprit. Comme je l’ai dit, je n’ai jamais vu d’aussi beau décor qu’au Corcovado. C’est pour cela aussi, que c’est loin et difficile d’accès pour qu’il y ait le moins de touristes.

 

 

 

J’espère que cet article vous aura plu. Si besoin de plus d’infos, n’hésitez pas à me contacter en message privé. PURA VIDA !

 

Voici d’autres photos :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s