Une Evidence

DLS04458-ModifierAuteur : Agnès Martin Lugand
Pages : 
400
Date de sortie : 
2019
Éditeur : 
Michel Lafon, Pocket
Thèmes :
Drame, Relation parentale, Secret, Amour, Famille

RESUME

Reine mène une vie heureuse qu’elle partage entre son fils de dix-sept ans et un métier passionnant.
Une vie parfaite si elle n’était construite sur un mensonge qui, révélé, pourrait bien faire voler son bonheur en éclats…
Faut-il se délivrer du passé pour écrire l’avenir ?

J’avais véritablement un homme en face de moi. Mon fils était un homme. Je devrais désormais me le répéter quotidiennement. Est-ce que cela se passait de cette façon pour chaque mère? Est ce que un beau matin, on se réveille, on voit son enfant et on réalise qu’à partir de maintenant, c’est d’égal à égal, d’adulte à adulte?

BILAN

C’était une évidence pour moi dès les premières pages que ce serait un coup de cœur. Pour citer Agnès Martin-Lugand, ce livre fut un voyage bouleversant, passionnant et passionné.

MON AVIS

  • La plume, l’écriture d’Agnès Martin-Lugand

Dès ses premiers écrits, je suis devenue une grande fan d’Agnès Martin-Lugand. À chaque fois, je suis heureuse de retrouver son écriture délicate, troublante et emprunte de vérités. Je pense que son métier de psychologue est un avantage et lui a permis de mettre du poids dans ses mots et de décrire avec autant de réalisme possible les hauts et les bas de la vie des êtres humains. Cet écrivain sait me faire voyager à chaque fois. 

Toutefois, ces deux derniers romans m’ont moins touchée que les autres. Avec une évidence, Agnès Martin-Lugand a su pour moi revenir à ses premiers livres notamment « Les gens heureux lisent et boivent du café ». J’ai retrouvé dans ce livre la même énergie. J’ai été tout aussi chamboulée. 

  • Personnages en profondeur

Le point fort des livres d’Agnès Martin-Lugand, c’est ses personnages. Ici, Reine, Pacôme, Nicolas, Anna, Noé, Paul… sont des personnages à qui ont peut s’identifier. Ce sont des Monsieurs et Madames tout le monde. Des personnages aux faiblesses, aux hésitations, à la vie non parfaite et qui, comme tout le monde, commettent des erreurs.

  • Une femme qui tente de se délivrer du passé

Sur ce point j’ai été dubitative sur le personnage de Reine. Tantôt énervée contre elle, tantôt exaspérée pour finalement la trouver humaine, forte et au bout du compte, la comprendre. 

A 23 ans, Reine a du prendre une décision radicale et 17 ans plus tard, elle doit payer les conséquences de ses erreurs. Seulement, à force de repousser l’échéance, n’est-il pas plus difficile de dévoiler la vérité ? L’amour infini qu’elle porte pour son fils, lui fait prendre les mauvaises décisions de peur de le perdre.

S’il nous arrivait d’élever seule un enfant et de lui cacher un secret pendant tellement d’années comme elle, aurions-nous pris les mêmes décisions, aurions-nous réagit de la même manière ? Personne ne peut-y répondre de manière sûre et certaine. 

Ce livre montre qu’une mère serait prête à tout pour ses enfants. J’ai trente ans et je n’ai pas encore d’enfant. Pourtant j’ai eu l’impression pendant un instant d’être une mère en lisant ce bouquin. Cela m’a beaucoup perturbé.

  • Peut-on être père sans lien de sang ?

Le roman nous fait aussi réfléchir sur la notion de père. Est-t-on père que lorsqu’on a participé à la procréation de l’enfant, ou peut-on le devenir en aimant un enfant qui n’est pas le sien ? 

Noé fait les frais des erreurs de sa mère et par conséquent se retrouve dès sa naissance sans père. Il va alors s’accrocher à toutes les figures masculines en qui il a confiance pour créer un lien père-fils.

A travers ce roman Agnès Martin-Lugand nous livre une très belle preuve, celle qu’un homme, n’ayant aucun rapport biologique avec un enfant, peut devenir un très bon père et donner tellement d’amour à celui-ci. Elle montre également que dans des familles reconstruites, il peut y avoir non pas un, mais plusieurs pères. 

  • L’émotion déchirante, envahissante

Rien que de penser à l’histoire, j’en ai les larmes aux yeux. Et oui, vous me direz peut être que je suis fleurs bleue, et bien soit. Ce livre m’a bouleversé. Les retournements de situations sont prévisibles mais ce n’est pas un livre à suspense, un thriller. Attend-t-on vraiment d’être surpris à chaque lecture ? 

Une évidence est sans doute un des livres qui m’a transmis le plus d’émotions. J’avais l’impression que quelqu’un me racontait sa vie et que je l’écoutais. Parfois je la comprenais et parfois j’étais contrariée. J’ai vraiment eu le sentiment d’écouter une personne réelle en face de moi.

Ce roman est pour moi dur et horrible parce qu’il m’a fait pleurer, ma tordu le ventre, ma couper le souffle et ça ne fait pas forcément plaisir sur le moment. Mais, être capable de faire ressentir ça au lecteur est une chose incroyable, dont seuls les grands auteurs sont capables.

  • Pacôme, mon personnage préféré

Pacôme a été pour moi un coup de cœur monstrueux. Comme un ange déguisé en corsaire passant dans la vie de chacun. C’est un aventurier, un voyageur libre, qui ne souhaite pas se poser. Il est comme le vent, il va là où on l’emporte. Et pourtant malgré son aspect volatile, il est d’un soutien sans faille. Il est le pilier sur qui ont peut se poser et va énormément aider Reine. Ce personnage m’a émue à en pleurer. J’ai été étonnée de voir qu’il m’a rallié à toutes ses décisions et qu’à aucun moment j’ai voulu que l’histoire s’en trouve changée. Pacôme est le plus beau personnage de l’histoire humainement parlant. A chaque fois que je passerai par Saint-Malo, je penserai à lui en espérant l’y croiser au détour d’une rue dans les remparts.

  • Un avis négatif ?

La seule question que je me pose c’est si Noé n’a pas été décrit trop mature par rapport à son âge ?  Mais ce n’est qu’un roman et le livre à cette capacité de laisser libre cours à l’imagination. 

Aimer d’amour. Aimer un homme. Aimer une femme. Un jour, on perd cet être aimé, désiré, avec une séparation, avec la mort. Ça fait mal, ça fait toujours mal, ça arrache un bout de soi.

10/10

Playlist écoutées lors de la lecture : 

 

Lien vers le roman ici : ⏬

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s