BOSS MAN

DLS04491-Modifier

Auteur : Vi Keeland
Format: Ebook
Date de sortie : 2016
Éditeur : Hugo Roman
Thèmes :  Romance, Peur, Travail, Young Adult

RESUME

Que peut faire Reese quand son rencard d’un soir se révèle être une véritable catastrophe ? Appeler une amie pour la tirer de là. Ou alors, obtenir l’aide inespérée d’un convive à la table voisine qui a tout entendu et a décidé qu’il allait mentir pour elle et se faire passer pour son premier petit ami.

Chase ne manque pas de culot, ment comme un pro. Reese ne sait pas trop quoi penser de lui mais quand elle a l’opportunité de le revoir, elle se surprend à saisir l’occasion et quand il lui propose un emploi qui lui correspond totalement dans sa compagnie, elle ne peut pas refuser.

Reese se surprend à apprécier beaucoup Chase qui ne cache pas tout l’intérêt qu’il lui porte. Mais la jeune femme sait depuis longtemps que coucher avec son patron est une très mauvaise idée. Ce n’est pas pour elle… Mais Chase n’est pas vraiment le type de patron auquel elle est habituée et il est plutôt irrésistible dans son genre.

Bilan 

C’est comme un fondant au chocolat, vous savez ce qu’il y a dedans. Et pourtant, vous ne pouvez pas vous empêcher de l’apprécier à chaque fois. Le goût du chocolat, le côté fondant dans la bouche, ce bonheur que celui-ci vous procure pendant un instant. Même si les dosages sont différents d’un moelleux à l’autre, ça reste un classique qui n’a rien d’original, mais qui fait sensation à chaque fois. Voilà ce que j’ai ressenti pour ce livre.

Avis détaillé

  • Le jeux du chat et de la souris

C’est ma partie préférée de cette new romance. Dès le début du roman s’installe entre Reese et Chase un jeu de séduction des plus drôle.

Reese rencontre Chase dans le couloir des toilettes d’un restaurant. Chacun de leur côté est à un rencard avec une autre personne. Au vu de la détresse et de l’ennui qu’éprouve Reese, Chase décide de lui venir en aide en se faisant passer pour un ex petit-ami du collège. Dès lors, commence un petit jeu de mensonge et de séduction. Les joutes verbales et les punchlines s’ensuivent et donne du rythme à la lecture. Je n’ai pas pu m’empêcher de rire et de glousser derrière mon livre.

Ce petit jeu du chat et de la souris est présent pendant toute la lecture même s’il se voit un peu moins sur la fin. J’ai beaucoup apprécié que la phase de séduction ne soit pas prise à la légère. Je pense que cette étape est très importante lorsqu’il s’agit de relation amoureuse plus ou moins longue ou d’histoire d’un soir. Bien trop souvent, dans les livres, l’auteur passe trop vite cette étape. Est-ce par peur d’ennuyer le lecteur ou de le faire trop attendre ?

Pour ma part, la séduction avant l’acte donne du piment à l’histoire, du suspense et laisse le temps au lecteur de monter en chaleur et d’apprécier encore plus les moments muy caliente des protagonistes.

Pour cette partie, c’est un sans-faute de la part de l’autrice Vi Keeland.

  • Une belle histoire d’amour équilibrée

Au-delà du fait que ce soit un roman de New Romance avec des scènes sexuelles détaillées, c’est avant tout une belle histoire d’amour. Cette histoire m’a fait beaucoup de bien, car ce n’est pas un amour seulement basé que sur le sexe. C’est un autre point fort du roman. Chase et Reese apprennent à se connaître en se faisant confiance, en faisant des erreurs, mais en avançant même si « la peur » les freine tous les deux. Vi Keeland propose une romance équilibrée. C’est une romance simple, sans chichi.

Chacun d’eux ont un passif douloureux comme dans beaucoup de roman, mais celui ci n‘est pas du tout extrême ou exagéré. Parfois, j’ai l’impression que pour donner de l’émotion au lecteur, certains auteurs se sentent obligé d’adosser au protagoniste une vie de « merde » de A à . Ils/elles surfent trop sur le mélodrame en vêtu en voilà parfois même si c’est tiré par les cheveux.

Ici, ce n’est pas le cas, la romance est proche de quelque chose qu’on pourrait vivre dans la réalité.

  • Chase  ou le bookboyfriend charmant

En commençant le roman, je m’attendais à retrouver un protagoniste arrogant, froid, dominant, exécrable. Un peu comme un de tous ces Christian Grey Bis.

Erreur, Chase est décrit comme un homme charmant, protecteur, attentionné, joueur et malicieux. En tant que PDG de sa boîte, il est accessible et ouvert à la discussion avec tous ses employés. Il ne tente pas de montrer sa supériorité hiérarchique. Avec Reese, il est entreprenant, persévérant, mais ne tombe pas dans le harcèlement ou la domination malsaine. Même s’il a envie de franchir parfois des barrières, il respecte énormément Reese pour ne pas le faire. Parfois le jeu est plus fort et il ne peut pas s’empêcher de la narguer et la titiller, mais il faut dire qu’elle aime ça aussi ^^.

Bon vous l’aurez compris, j’ai eu un coup de cœur pour Chase et rejoint ma liste de bookboyfriend.

Note : 8/10

 

Lien vers le roman ici : ⏬

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s