Changement de vie : Mon nouveau moi

Si vous vous trouvez sur cette page, c’est que vous êtes intrigués, par mon changement pour ceux qui me connaissent, ou parce que vous aussi vous vous posez la question : est-ce que je dois suivre une ligne toute tracée et répondre aux critères sociaux d’aujourd’hui.

J’arrive sur ma trentième année et je me rends compte que je ne me suis pas jusqu’ici réellement écouter. J’ai fait des études, parce que c’était bien de le faire, j’ai eu un master pour avoir un diplôme alors que finalement, il ne m’intéressait pas. J’ai toujours été préoccupée par ce que pouvait penser mes parents et mon entourage.

La question : Que vais-je faire de ma vie et comment vais-je la gérer ? je pense que tout le monde se l’est posé au moins une fois.

Pour certains, la réponse fut peut-être évidente, pour d’autres cette question pouvait paraître floue et enfin pour d’autres, cette question a été mise de côté car le déni est plus facile qu’affronter ses peurs.

Je sais aussi, que dans la société actuelle, on n’a pas toujours « le choix ». Je mets entre guillemets, le choix, car chacun à son point de vue sur la chose. Qu’on ait des prêts à payer, un salaire bas, des enfants, un train de vie supérieur à son salaire, ce sont des critères ou excuses pour ne pas se lancer de nouveaux défis, changer.

Après, je vous rassure, je ne me suis pas réveillée un matin en me disant,  » Tiens et si je quittais mon boulot sans rien derrière ?« . J’ai toujours fait partie de cette catégorie où l’avenir était flou et je ne savais jamais quoi faire professionnellement. Il y a quelque temps certaines difficultés dans ma vie notamment la perte d’un être cher m’a fait me rendre compte que la vie est très courte. Il est vrai qu’on en a qu’une et qu’elle défile à une vitesse folle. Alors, je me suis dit que ça serait triste de ne pas prendre de risque, de passer sa vie à suivre les dicta et qu’en fin de compte terminer sa vie en ayant jamais réalisé ce qui nous tenait à cœur.

Bien entendu chacun à sa propre définition de son propre épanouissement. Nous vivons dans un monde de diversité. Chaque personne est différente et c’est ça toute la beauté de la chose. Il n’existe pas de perfection.

Après tant d’années à me perdre et à suivre le troupeau, j’ai décidé de ne plus être spectatrice de ma vie, mais d’être l’héroïne de mon propre film.

Le plus difficile dans cette décision de quitter son emploi et de se lancer dans une nouvelle aventure, c’est le regard des autres. Malheureusement, ce n’est pas quelque chose qu’on peut occulter si facilement. Il est de plus en plus courant que les personnes se permettent de donner leur avis sur la vie des autres sans aucune gêne et sans se demander si cela va blesser l’autre. Chacun à sa propre vie et à le droit à ses propres décisions. Pourtant, dire à mes parents que je quittais mon travail a été une étape douloureuse pour moi. Ma tête et mon cœur me faisait mal à force de dire  » allez, je leur dis », « non, je ne leur dis pas, je vais les décevoir ». Le regard de ma famille a toujours pris trop d’importance dans mes choix. Lorsqu’on a des parents qui font partie de la génération où le CDI est le Saint-Graal, c’est difficile d’imaginer la joie des parents face à leur fille qui dit qu’elle quitte son travail sans garantit de gagner de l’argent derrière et avec un prêt habitat à payer.

Heureusement pour moi, j’ai une personne incroyable et extraordinaire qui accompagne ma vie et m’encourage dans tout ce que je fais. Il a été le premier à me pousser dans mes retranchements et à croire en moi. Grâce à lui, je deviens la femme que j‘ai-t’en cherchée à connaître et il m’a aidé à me trouver. Chaque jour, j’ai l’impression de devenir une meilleure personne grâce à lui. J’ai également la chance d’avoir des amies qui me comprennent et m’écoute et ne me juge pas. Elles sont la vitamine à ma vie. Je pense que pour chaque décision que je ferais, elles m’encourageront.

Première étape de mon changement professionnel : me poser et mettre à plat ce que j’ai envie de faire et comment j’ai envie de le faire. Je pense qu’il sera important également de fixer des objectifs réalistes et atteignables. Lorsqu’on se donne des objectifs trop hauts, il y a de grandes chances que la chute si cela ne fonctionne pas soit plus douloureuse. Par conséquent, il sera plus difficile de se relever et retrouver la motivation.

Ensuite, je suis aussi bien consciente que je me lance dans quelque chose qui peut ne pas aboutir et que les déceptions risquent d’être de la partie. Cependant, je sens qu’aujourd’hui, c’est le bon moment de ma vie pour commencer une nouvelle aventure. Bien entendu, je stresse, j’ai peur. J’espère que j’arriverai à transformer ces émotions en moteur.


J’avais écrit cet article l’année dernière vers Janvier et je n’avais pas osé le poster. Aujourd’hui, un an plus tard, je peux vous dire où en est mon avancement.

Je suis aujourd’hui à mon compte en tant que  » Photographe & Vidéaste  » (https://lesaintphotographie.com/) et je suis heureuse de ce choix que j’ai fait l’année dernière. Je ne le changerais pour rien au monde. Même s’il est vrai que je gagne moins d’argent que je le faisais auparavant, j’ai plus de temps pour moi et mon couple et j’ai une qualité de vie bien meilleure. Je ne vous cache pas qu’il y a des jours où je doute ce que je me dis c’est que le principal c’est d’essayer et même si je trébuche ou que je ne réussis pas, je ne regretterai pas d’avoir au moins essayé.

Si vous avez besoin de parler de vos/votre projet, vos questionnements de vie, vos envies de changements professionnels, n’hésitez pas à m’envoyer un petit message, je serai heureuse d’échanger avec vous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s